Opel Astra 1.6 BiTurbo.Ouverture des commandes pour le turbodiesel au superlatif!

Biturbo

  • La totale : l’Astra 1.6 BiTurbo Diesel cumule le raffinement et les performances
  • Suralimentation séquentielle : deux turbos pour avoir du couple à tous les régimes
  • Système SCR : la nouvelle Astra répond déjà aux normes d’émissions Euro 6d-TEMP
  •  

    Opel a ouvert le carnet de commandes pour la nouvelle Astra 1.6 BiTurbo Diesel équipée d’un système de réduction catalytique sélective (SCR). Cette Astra au superlatif avec suralimentation séquentielle à double étage – disponible en cinq portes ou en break Sports Tourer – répond donc déjà aux sévères normes d’émissions Euro 6d-TEMP, qui intègrent des émissions en conduite réelle (RDE) mesurées sur route.

    L’Astra 1.6 BiTurbo Diesel franchit le zéro à 100 km/h en 9,0 secondes, offre des reprises de 80 à 120 km/h en 7,1 secondes et atteint une vitesse maxi de 225 km/h. Ces performances de haut niveau n’empêchent pas des consommations[1] mesurées : cinq portes : urbaine 6,5-6,2 l/100 km, extra-urbaine 4,2-4,0 l/100 km, mixte 5,0-4,8 l/100 km et 133-127 g/km de CO2 ; Sports Tourer : urbaine 6,7-6,3 l/100 km, extra-urbaine 4,3-4,1 l/100 km, mixte 5,2-4,9 l/100 km et 137-131 g/km de CO2. L’Astra BiTurbo se positionne ainsi comme l’une des voitures plus économiques de la catégorie compacte.

    En plus de sa remarquable sobriété, le moteur 110 kW/150 ch conjugue les superlatifs puisqu’il se montre aussi exceptionnellement souple. Le couple maxi de 350 Nm est disponible sur une plage très basse allant de 1.500 à 2.250 tr/min. Ce couple élevé, associé à une faible masse et à une réponse immédiate aux sollicitations, permet à l’Astra 1.6 BiTurbo Diesel de monter immédiatement en régime dès les plus basses zones du compte-tours. Accouplé à une boîte manuelle à six rapports particulièrement précise, le quatre-cylindres prend ses tours avec une détermination très policée. Le moteur est également très silencieux, permettant aux passagers de l’Astra de voyager dans un habitacle particulièrement calme, confortable et spacieux.

    Le fonctionnement du système SCR consiste à injecter de l’AdBlue dans les gaz d’échappement. La solution ainsi créée se décompose en ammoniaque, qui est ensuite stockée sur un substrat catalytique. Les oxydes d’azote (NOx) pénètrent dans le catalyseur avec les gaz d’échappement et sont ensuite réduits sélectivement en azote et en eau.

    La transition rapide vers la conformité Euro 6d-TEMP fait partie de la stratégie d’Opel pour devenir un chef de file dans la réduction des émissions de véhicule. Sur la feuille de route qui conduit à cet objectif, les prochaines étapes sont le lancement de quatre modèles électrifiés d’ici à 2020, dont la prochaine génération de Corsa qui sera disponible en véhicule tout électrique, alors le rôle de l’hybride rechargeable sera dévolu au Grandland X. En 2024, Opel deviendra une marque dont tous les véhicules particuliers seront électrifiés, offrant une déclinaison hybride ou tout électrique de tous les VP aux côtés de ceux propulsés par des moteurs thermiques.

    Cliquez ici pour le communiqué de presse complet.